Le col du Gamsberg

Elle impressionne davantage par ses horizons semi-désertiques que par son relief. Et pourtant se dessinent ça et là, des montagnes en Namibie. Si les deux tiers du pays sont abandonnés aux déserts du Namib à l’ouest, et du Kalahari à l’est, la traversée du Grand Escarpement, enchaînement de massifs s’étirant depuis l’Afrique du Sud, contraste.

Le massif du Gamsberg

Lanschaft am Gamsbergpass, Strasse M49, Namibia

© G.Thielmann

Avec ses 2347m d’altitude, le Gamsberg, fiché dans le Grand Escarpement, est le troisième plus haut sommet de Namibie après le Brandberg et le Moltkeblick. Il n’en n’est pas moins emblématique pour autant. Située dans la région du Khomas, à mi-chemin entre Windhoek et Sesriem, cette montagne tabulaire de granite a été découverte en 1970 par l’Allemand Max Planck Gesellschaft. Agée de plus d’un milliard d’années, elle a pu échapper à l’érosion grâce à sa couche de quartzite allant jusqu’à 40m d’épaisseur. Celle-ci se serait formée il y a près de 200 millions d’années, alors qu’une mer intérieure baignait les alentours. Le plateau, mesurant environ 2,5km de long sur presque 1km de large, se prête à de splendides vues panoramiques. Bien que difficilement praticable, un col permet d’y accéder.

Le col du Gamsberg

Il s’agit là du col le plus élevé et le plus long de Namibie. Culminant à 2334m d’altitude, cette route, majoritairement recouverte de gravier, peut s’avérer très dangereuse par temps de pluie. Elle permet néanmoins de surplomber la rivière Kuiseb serpentant dans le lit de la vallée, et de contempler à l’ouest, des paysages à couper le souffle, à commencer par la descente sinueuse vers le désert du Namib. Ces panoramas grandioses lui valent d’ailleurs le surnom de « Garden Route » de la Namibie. Le col s’offre à de multiples randonnées et excursions en 4×4, et se révèle être un lieu d’exception pour l’observation des étoiles.


À découvrir également en Namibie :
Brandberg
Spitzkoppe