Les parcs en Namibie

Waterberg plateau and the national park, Namibia

Destination peu connue, la Namibie est un pays d’Afrique du Sud-Ouest offrant de somptueux paysages. Avec seulement 2 millions d’habitants, elle est le pays possédant la plus faible densité d’Afrique ; les espaces naturels dominent ainsi largement son territoire. Où partir en Namibie ? Des déserts aux sublimes dunes de sable aux parcs nationaux et réserves naturelles abritant une multitude d’espèces d’animaux sauvages, cette destination est parfaite pour les amoureux de la nature. Amateurs de grands espaces, partez à la découverte des plus beaux parcs en Namibie !

 

Okaukuejo, le centre administratif d’Etosha

© henk

Okaukuejo est un camp de repos qui abrite l’Institut Ecologique du parc national d’Etosha. A l’origine, il s’agissait d’un poste militaire fondé en 1901 ; sa superbe tour en pierre est un ancien mirador de cette construction. Le camp de repos propose à ses visiteurs un complexe offrant de nombreuses structures d’hébergement ainsi que toutes les commodités nécessaires. Une splendide oasis, éclairée la nuit, attire de nombreux animaux sauvages et constitue un formidable poste d’observation des rhinocéros, lions, éléphants et autres mammifères vivant dans la réserve d’Etosha.

 

Cape Cross, le refuge des otaries en Namibie

Cape Cross Seal Reserve in the South Atlantic in the Skeleton Coast, Namib desert, western Namibia. Home to one of the largest colonies of Cape fur seals in the world.

© Luis

Découvert en 1486 par le navigateur portugais Diogo Cão, Cape Cross doit son nom à la croix de pierre que ce dernier y fait ériger pour marquer le point le plus au sud jamais atteint par des européens en Afrique. Situé sur la Côte des Squelettes, on peut y observer plusieurs épaves de bateaux échoués sur les plages à cause du brouillard. Cape Cross est l’un des parcs en Namibie reconnu pour l’incroyable population d’otaries à fourrure y séjournant, la plus importante des 15 présentes sur le territoire namibien. Plus de 100 000 individus peuplent le cap, offrant un spectacle hors du commun aux visiteurs !

 

La Réserve Naturelle d’Okonjima

© LUC KOHNEN

Au cœur de la Namibie, la réserve d’Okonjima a une superficie de 20 000 hectares. Entourée des superbes montagnes Omboroko, constituées de grès, elle offre de superbes paysages et un point d’observation formidable pour une faune et une flore exceptionnelles. Il est possible de découvrir les espaces environnants grâce à un safari en avion-taxi. Okonjima abrite également le centre de recherche de la Fondation Africat, organisation de renommée mondiale qui lève des fonds en faveur de la protection des grands carnivores présents sur le territoire.

 

Le parc National d’Etosha

© jtplatt

Etosha est le plus renommé des parcs en Namibie. Visité par près de 200 000 personnes chaque année, il est l’un des plus hauts lieux du tourisme dans le pays. Abritant 114 espèces de mammifères et 340 espèces d’oiseaux, c’est l’une des plus grandes réserves animalières d’Afrique. De nombreux campements proposent un hébergement varié au sein du parc. Grâce à la présence de points d’eau malgré l’aridité de la région et au statut protégé du parc, Etosha est un refuge pour beaucoup d’animaux : éléphants, rhinocéros, zèbres de montagne, lions, léopards, girafes cohabitent dans le parc. De magnifiques rapaces, autruches, flamands roses et autres volatiles vivent également dans la réserve.

 

Naukluft, le plus grand des parcs en Namibie

© jtplatt

Avec sa superficie de presque 50 000 km², Naukluft est un parc plus vaste que la Suisse. Ses paysages diversifiés offrent un spectacle exceptionnel : désert de Namib avec ses dunes de près de 300 mètres de hauteur (les plus hautes du monde), montagnes isolées aux tons rouge sang, savane… Zone extrêmement aride, la réserve abrite des espèces animales rares et adaptées aux conditions climatiques locales : serpents, insectes insolites, hyènes, chacals, etc. Le point touristique le plus visité dans le désert de Namib est Sossusvlei, un désert de sel et d’argile aux dunes de sable rouge formant un paysage extraordinaire. Il est possible de séjourner sur place dans des lodges luxueux ou de simples campements. Petit plus de la visite de Sossusvlei : profiter d’un lever de soleil sur les dunes, un moment inoubliable à ne pas manquer !

 

Le plateau de Waterberg, lieu incontournable

© gallas

Le parc national de Waterberg est parmi les parcs en Namibie les plus difficiles d’accès. Situé dans le centre du pays, il comporte un vaste plateau d’une hauteur de 200 mètres surplombant le désert du Kalahari. Ses falaises abruptes en grès rouge offre un spectacle sublime ! Le nom du plateau est tiré des sources qui s’écoulent à la base du plateau, grâce à la roche qui absorbe l’humidité environnante. Cette eau permet à de nombreuses espèces animales de survivre dans cette zone, dont certaines sont menacées d’extinction : antilopes noires, vautour du Cape, rhinocéros blanc… Une flore luxuriante et unique en Namibie pousse également dans cette réserve.

Votre devis sur mesure
Demander un devis