L’histoire de la Namibie

demerzel21
Heroes' Acre is an official war memorial of the Republic of Namibia

Origines et peuples premiers

Les premiers humains qui semblent avoir foulé le sol namibien seraient arrivés il y a au moins 25 000 ans, si l’on se réfère à la datation des peintures rupestres retrouvées dans le désert du Namib. Néanmoins, les ancêtres du peuple san (également appelé « Bochiman ») sont reconnus comme étant les premiers habitants de l’histoire de la Namibie. Ils vivaient de chasse et de cueillette, dans une région qu’ils ont commencer à habiter au début de l’ère chrétienne. Découvrez la culture Namibienne à travers notre guide de voyage !

Par la suite, les éleveurs Khoi-Khoi (aussi appelés hottentots) ont rejoint l’actuel territoire namibien aux alentours du 9ème siècle, en provenance l’Afrique orientale. Ils y précéderont des tribus bantoues, comme les Ovambos et les Hereros. Au 17ème siècle, ces derniers occupent le nord et l’ouest du pays, où ils s’opposent aux Khoi-Khoi pour le contrôle des routes de transhumance.

L’histoire de la Namibie et la colonisation allemande

Après de brèves incursions portugaises au 15ème siècle, et les explorations néerlandaises du 18ème siècle, les Allemands finissent par coloniser les lieux. Ils occupent la côte ouest en 1878 et entreprennent des missions évangélisatrices qui concernent les peuplades autochtones. En 1884, la région devient officiellement un protectorat allemand, appelé « Sud-ouest africain allemand ».

First Namibian President monument and Luteran Christ Church in the center of Windhoek, Namibia

vadim nefedov

Des fermiers et des marchands viennent y poser leurs valises. Néanmoins, cette occupation germanique rencontre une farouche résistance, dont celle des Herero, retranchés à l’intérieur des terres. C’est en réponse à celle-ci que le pouvoir allemand crée un traumatisme dans l’histoire de la Namibie, en menant une politique de répression sanglante qui dure de 1890 à 1908. Celle-ci fait près de 60 000 morts et prend ainsi l’aspect d’un génocide, 75% de la population herero ayant été décimée.

Windhoek-Reiterdenkmal-namibie

Après le traité de Versailles et la capitulation allemande, le pouvoir germanique a pour obligation d’abandonner ses colonies. C’est à ce moment que la Société des Nations place le territoire namibien sous le mandat de l’Union Sud-Africaine. Sous celui-ci, l’expropriation des fermiers noirs continue au profit des fermiers boers (blancs néerlandais), lesquels obtiennent la majorité des terres. En 1928, la ségrégation y est même instaurée, comme en Afrique du Sud. Néanmoins, malgré plusieurs tentatives d’annexion de la part de Pretoria, le territoire namibien demeure séparé de l’Afrique du Sud. En 1958, les Ovambo demandent même l’indépendance et, alliés aux autres peuples autochtones, créent l’Organisation du peuple du sud-ouest africain (SWAPO).

Le chemin de l’indépendance

En 1974, la SWAPO entame une guérilla en réponse à l’occupation sud-africaine. Celle-ci dure 4 ans et débouche sur un cessez-le-feu, à l’issue duquel sont organisées des élections supervisées par Pretoria. Celles-ci donnent un résultat non-reconnu par les instances internationales, du fait de l’influence controversée du régime sud-africain pendant le déroulement du scrutin.

Heroes' Acre is an official war memorial of the Republic of Namibia

demerzel21

Ainsi, ce n’est qu’en 1988 que l’Afrique du Sud accepte l‘indépendance de la Namibie, en signant les accords de Brazzaville, en l’échange d’un cessez-le-feu définitif. Des élections ont lieu un an plus tard, en Namibie, et entérinent le processus d’indépendance. Samuel Nujoma, leader de la SWAPO, devient ainsi le premier président de l’histoire de la Namibie.


Découvrez nos autres articles sur la culture Namibienne :
La langue officielle de la Namibie
Le peuple Himba
Découvrir le Tswana
Le peuple Damara
Les Hereros
La légende du Tokoloshe
Qu’est ce que le Khoïsan ?
Les Bushmen San

Nos suggestions de voyage