Twyfelfontein

© dv01

Héritage des temps anciens, les monuments historiques en Namibie comme Twyfelfontein, sont le reflet du riche passé historique de cette région. À titre d’exemple, citons la ville fantôme de Kolmanskop, complètement ensevelie par les sables du désert namibien. Fondée en 1908 à proximité des gisements de diamants, cette localité rencontre un développement et une prospérité grandissante jusqu’à la chute du cours boursier du diamant après la Première Guerre mondiale. Elle est ensuite désertée et laissée à l’abandon.

D’autres sites historiques figurent parmi les sites d’exception namibiens comme le Twyfelfontein, témoin historique majeur du passage d’une première civilisation de chasseurs-cueilleurs en Afrique australe.
Gorgé d’histoire, ce lieu renferme bon nombre de secrets concernant cette communauté primaire dont l’existence remonte à des millénaires.

Le Twyfelfontein, site préhistorique d’intérêt majeur

© Karin Witschi

Trésor archéologique namibien inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, il permet aux scientifiques spécialisés d’en apprendre davantage sur les pratiques utilisées par cette communauté, mais également sur leurs modes de vie. Datées approximativement de -1500 avant. J.C., les peintures de ce lieu sont bien conservées, résistant à la fois aux colonisations de la région et aux différentes guerres. Cet état se justifie pour plusieurs raisons : son placement sous le statut de monument national (1948) et la protection de l’Héritage Act de 2004.

L’intérêt suscité par ce site pousse les archéologues à étudier sa signification ainsi que sa description générale.

Twyfelfontein, une source de connaissances intarissable

© www.1000tdw.com

Lieu préhistorique d’exception, ce site offre des indices essentiels sur la connaissance de cette civilisation. En effet, de nombreuses peintures (environ 2500) représentent des animaux sauvages (rhinocéros, éléphants ou autre) accompagnées de traces humaines imprègnent ses roches. Ses vestiges, exhumés dans diverses parties, sont datés de la fin de l’âge de pierre et illustrent l’existence de lien entre pratiques rituelles et économiques.

Ce site renferme également d’autres trésors tout aussi impressionnants, à savoir une colline entièrement constituée de tuyaux d’orgue de basalte, résultat d’une érosion importante. Enfin, cette découverte ne saurait pas être complète sans un passage obligé dans la forêt pétrifiée. Cette zone préservée se compose en grande partie de troncs d’arbre fossilisés.

Le Twyfelfontein, une fierté nationale

Fierté nationale à part entière, cette zone s’illustre comme un réel atout pour la Namibie. En outre, elle permet à la région de bénéficier d’un flux croissant de personnes : un universitaire souhaitant approfondir son propre savoir, des locaux, dont le souhait est de connaître l’histoire profonde de leur pays ou enfin, des touristes à la recherche d’enrichissement personnel. Zone touristique d’excellence, un périple dans le Twyfelfontein doit se préparer : il vous faudra disposer d’un véhicule pour vous y rendre, car le site se trouve à 320 km de Swakopmund.

Une fois sur place, la Namibie met à la disposition de chacun différents logements. Accessible à tous, la région propose de vous faire séjourner dans de petites maisonnettes traditionnelles, dans des chambres spacieuses ou enfin dans des camps, disposant de tout le confort nécessaire pour que votre séjour reste inoubliable.


Les monuments à visiter en Namibie :
La météorite de Gibeon
Tsumeb en Namibie
La météorite d’Hoba