Animaux en Namibie

© OSCARDAVID

La faible densité humaine de la Namibie a largement préservé la faune locale de la concurrence des activités humaines, et il est ainsi possible de voir de nombreux animaux en Namibie au cours d’un voyage vers cette destination passionnante. Découvrez la richesse animalière à travers notre guide de voyage en Namibie !

 

Le parc national d’Etosha

 

Le parc national d’Etosha, au nord du pays, est bien évidemment l’endroit privilégié pour voir des animaux en Namibie. Des points d’eau artificiels ont été aménagés afin de mieux préserver la faune pendant la saison sèche : ils constituent autant d’observatoires privilégiés pour voir des animaux en Namibie, d’autant plus que certains sont à proximité des lodges. Les grands prédateurs sont bien entendu au rendez-vous, qu’il s’agisse du lion ou du guépard – cet animal, très menacé en Afrique, est encore relativement fréquent en Namibie et il est ainsi courant de l’observer durant un safari.

Kombinace impozantních dun Namibu v Sossusvlei a elegantních jihoafrických přímorožců (Oryxů) v zapadajícím slunci zhmotňuje fotografův splněný sen. Na druhou stranu tetelící se horký vzduch nad rozpáleným povrchem pouště je nepřekonatelný problém pro dosažení dokonale ostré fotografie. I ze sebelepšího objektivu udělá jen plastovou hračku za pár korun.

radek

Les oryx gazelle, particulièrement bien adaptés au climat aride du pays, sont nombreux dans le parc, et la vision de ces animaux spectaculaires avec leurs longues cornes recourbées en forme de cimeterre est un souvenir inoubliable pour tous les voyageurs de ce pays. Les zèbres de Burchell et zèbres des montagnes ne se distinguent guère les uns des autres que par leurs rayures différentes, au point que les zoologues discutent d’ailleurs encore entre eux pour savoir s’ils doivent être considérés comme des sous-espèces ou des espèces distinctes.

LUC KOHNEN

Les girafes et éléphants sont bien évidemment des hôtes habituels des lieux, mais les plus chanceux pourront également y voir des rhinocéros. Le dik-dik, petite antilope de la taille d’un gros lapin, est en revanche prompt à détaler par bonds rapides, cet animal vif ne devant sa survie dans la savane qu’à sa surprenante capacité de fuite ! Les gnous, grands koudous et springboks figurent aussi parmi les herbivores fréquemment observables durant un safari namibien.

 

Les oiseaux en Namibie

 

Yellow masked weaver bird building nest, seen at safari tour through namibia, southern africa.

friedemeier

Les animaux en Namibie comprennent aussi de nombreuses espèces d’oiseaux. On peut par exemple citer le tisserin, qui doit son nom à la complexité étonnante des nids qu’il fabrique, ou bien l’outarde kori, oiseau essentiellement coureur qui passe la quasi-totalité de son temps au sol.

 

Hyppopotames et crocodiles en Namibie

 

Hippos on riverbank in the Kruger National Park, famous travel destination in South Africa.

fabio lamanna

La bande de Caprivi, à l’extrême-nord est du pays, est un milieu très différent, beaucoup plus marqué par la présence de l’eau. La faune y est fort différente, et les touristes qui s’y aventureront pourront ainsi voir des buffles, des hippopotames et des crocodiles qui apprécient l’humidité de l’endroit !

 

Les phacochères

 

LUC KOHNEN

Il n’est pas rare non plus de croiser des animaux en Namibie en dehors de ces zones préservées. Les phacochères errent ainsi dans tout le pays, et les éléphants sauvages peuvent parfois surgir inopinément – malgré leur taille imposante, ils peuvent vite disparaître dès lors qu’il y a un peu de végétation, le gris de leur peau étant peu perceptible sous les ombrages.

 

Le Rhinocéros noir, en voie de disparition

Quelques généralités.

© LUC KOHNEN

Deux espèces de rhinocéros sont présentes en Afrique : le blanc et le noir. Ils sont pourtant tous les deux gris. Comment les distinguer ? Ces deux cousins sont, de fait, assez différents. Le blanc est un herbivore alors que le noir est folivore, il se nourrit donc de jeunes bourgeons et de feuilles. Physiquement ces deux animaux ne se ressemblent pas vraiment. Le noir est plus petit que son cousin et a des lèvres pointues, qui lui sont très utiles pour attraper sa nourriture alors que le blanc est plus gros et a des lèvres larges. Tous deux sont des solitaires assez calmes mais peuvent charger en cas de danger.

 

Les dangers qui menacent cette espèce : chasse, braconnage et destruction de son habitat .

rhinoceros-noir

© Nico Smit

Cet animal appartient à une espèce en voie d’extinction. Il fait partie des trophées les plus prisés, lors des chasses en safari. Les braconniers ne lui laissent pas, non plus, de répit. En effet, ses cornes sont, depuis très longtemps, utilisées dans la pharmacopée chinoise pour leurs différentes vertus et se vendent à prix d’or. Diceros bicornis michaeli, espèce qui circule en Namibie, est aujourd’hui classée comme en danger critique d’extinction. Et ce d’autant plus que son habitat naturel est désormais menacé lui aussi. Les activités humaines fragmentent les territoires de ces animaux, qui peuvent pourtant vivre dans la savane, en plaine et même dans les déserts, et les repoussent toujours plus loin.

 

Les associations de protection de cet animal en Namibie.

 

Très actives, ces associations ont permis à cette espèce en danger de reprendre du poil de la bête. En effet, grâce à leurs actions sur la chasse et le braconnage, le nombre d’animaux présents sur le sol namibien a augmenté. La plus connue est Save The Rhino Trust. En accord avec le gouvernement namibien, leurs gardes arpentent les territoires de ce pachyderme et le protège.


Découvrez également dans le guide de voyage en Namibie :
Où partir en Namibie ?
Quand partir en Namibie
Quoi faire en Namibie
La Culture de la Namibie

Votre devis sur mesure
Demander un devis